Comment faire le bilan de santé de votre prêt immobilier ?

Posted by

Quand vous pensez à un bilan de santé, vous vous imaginez généralement aller chez le médecin. Mais qu’en est-il de la santé de vos finances ? Il est temps de poser quelques questions importantes sur la santé de votre prêt au logement et d’évaluer votre situation.

1 – Avez-vous vérifié votre taux récemment ?

Connaissez-vous le taux d’intérêt de votre prêt immobilier ? Vous serez peut-être surpris d’apprendre que plus de huit propriétaires sur dix ne le font pas et qu’ils paient peut-être plus que nécessaire. Supposons que vous ayez un prêt au logement à taux variable de 500 000 euros sur 30 ans à 4,55%. Une réduction de 0,5% pourrait vous faire économiser 1 752 euros en un an.

2 – Pouvez-vous modifier votre prêt immobilier en fonction de votre situation ?

Si vous avez une certaine souplesse dans votre budget mensuel, songez à un prêt hypothécaire à taux variable qui vous offre une plus grande souplesse de paiement et l’accès à des caractéristiques d’épargne comme un compte de compensation, qui peut vous aider à réduire vos frais d’intérêt. 

3 – Vos besoins financiers ont-ils changé ?

Votre situation financière a-t-elle changé depuis votre demande de prêt ? Si oui, pourquoi ne pas envisager de revoir vos besoins bancaires ? Les banques offrent souvent des prêts au logement, des cartes de crédit et des comptes de transaction qui fonctionnent ensemble pour vous fournir une solution bancaire globale adaptée à votre situation. Certains prêteurs vous proposeront également les services d’un agent spécialisé, qui pourra vous aider à trouver les produits qui répondent le mieux à vos besoins et vous guider tout au long du processus, ce qui facilitera et améliorera la transition. Assurez-vous de vérifier les options avant de choisir votre nouveau prêteur.

4 – Quand avez-vous parlé à votre banque pour la dernière fois ?

Les taux d’intérêt étant à leur plus bas niveau depuis des décennies, c’est le moment idéal pour renégocier votre taux. Parce que le taux d’intérêt de votre prêt au logement peut ne pas refléter les derniers mouvements du marché, pourquoi ne pas contacter votre banque ou votre fournisseur de crédit et demander un taux inférieur ? Dans certains cas, vous pourriez être en mesure d’obtenir un meilleur taux sur votre prêt actuel.

5 – Comment votre prêt immobilier se compare-t-il aux offres actuelles ?

En règle générale, si vous pouvez réduire votre taux d’intérêt de 0,5% ou plus et que vous prévoyez conserver votre propriété pendant plus d’un an, il vaut la peine de contracter pour un nouveau prêt. Vous pouvez calculer le point mort du refinancement avec les frais de clôture (tels que les frais de sortie) et le montant que vous comptez économiser. Par exemple, si les frais de clôture sont de 1 000 euros et que vous économisez 500 euros par année sur le nouveau prêt, votre point mort est de 1 000 euros/500 euros = 2 ans.

Si vous passez peu de temps à faire un bilan financier de votre prêt hypothécaire, vous pourriez économiser des milliers d’euros. Assurez-vous de consulter votre fournisseur de crédit ou votre conseiller financier pour vous assurer que votre prêt atteint vos objectifs actuels et futurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *