Que devez-vous savoir pour commencer avec l’aquarelle ?

Posted by

Les couleurs fluides, le pigment imprévisible, le spectre de saturation des aquarelles sont à la fois beaux et intimidants. Mais pour les débutants en aquarelle, ne laissez pas un peu d’incertitude vous effrayer. Ces 10 conseils ont été conçus pour vaincre votre peur lorsque vous avez un pinceau dans la main.

N’en faites pas trop quand vous achetez de la peinture

Vous n’avez pas besoin de casser la banque ou d’acheter toutes les couleurs pour commencer à peindre. Mais vous devriez stocker votre collection avec quelques basiques de haute qualité. Le type de peinture que vous choisissez pour les tubes ou les gouaches en pastille dépend entièrement de vous, mais assurez-vous d’avoir de la peinture rouge, jaune, bleue et noire. Vous pouvez rendre votre premier voyage de magasinage un peu plus facile en choisissant une trousse d’aquarelle de voyage, qui vient probablement avec toutes les couleurs de base dont vous avez besoin.

Choisissez les bons pinceaux et les bonnes brosses

Vous n’avez pas besoin de beaucoup de pinceaux, juste quelques bons pinceaux. Une seule brosse ronde est indispensable, mais vous irez plus loin avec un set de départ comprenant des brosses rondes petites, moyennes et grandes, une brosse plate moyenne et une brosse vadrouille.

Utilisez du vrai papier aquarelle

Le papier, c’est du papier, non ? Pas quand il s’agit d’aquarelle. Si vous essayez de peindre sur du vieux papier d’imprimante ou du papier d’artisanat, nous vous promettons que vous ne vous amuserez pas beaucoup, vos couleurs ne colleront pas et le papier se déformeront. Le papier pour aquarelle absorbe l’humidité de l’aquarelle, vous laissant avec un pigment brillant.

N’oubliez pas d’utiliser une palette

Si vous rêvez de mélanger vos propres couleurs, une palette sera votre terrain de jeu. Vous pouvez acheter une palette d’aquarelles avec des petits puits pour mélanger différentes couleurs ; ou vous pouvez utiliser une surface plate et non poreuse comme une vieille assiette. Cherchez quelque chose de plus grand que ce dont vous pensez avoir besoin, vous ne voulez pas que vos couleurs magnifiquement mélangées saignent les unes dans les autres.

L’eau propre et le papier brouillon sont vos outils les plus importants

L’eau propre et le papier brouillon sont les héros méconnus de l’aquarelle. Un contenant d’eau propre vous aidera à diluer les couleurs de peinture et à laver le pinceau lorsque vous changez de couleur. Assurez-vous de changer l’eau fréquemment pour qu’elle ne s’embrouille pas avec toutes vos couleurs. Utilisez des morceaux de papier pour tester les couleurs et la consistance avant de les mettre sur votre vrai papier. Un petit morceau de papier pour aquarelle est votre meilleur choix, mais vous pouvez utiliser n’importe quel papier (sachez simplement qu’il ne sèchera pas tout à fait de la même façon que sur votre surface finie).

Aménagez votre espace

Gardez à portée de main votre surface de travail, vos pinceaux, votre peinture, votre palette, l’eau à mélanger, un essuie-tout pour sécher les pinceaux et un bout de papier brouillon. Assurez-vous que tout est à portée de main, mais que rien n’empêche votre main dominante de renverser quoi que ce soit par accident pendant que vous travaillez.

Commencez par un croquis

Avant de commencer à peindre, élaborez votre composition comme une esquisse pour solidifier votre composition. L’esquisse peut être sur une pièce séparée pour servir de guide, ou vous pouvez dessiner une esquisse au crayon léger sur votre papier.

Mélangez toujours plus de peinture qu’il n’en faut

C’est une énorme déception de réaliser que vous avez peint tous les pétales d’une belle fleur sauf un et maintenant vous n’êtes plus dans la couleur. De plus, il est difficile de mélanger à nouveau une couleur d’aquarelle avec précision, il est donc toujours préférable de s’assurer d’en avoir une quantité suffisante.

Faites attention au saignement

C’est la nature de la peinture à l’aquarelle de déteindre si la peinture humide est appliquée trop près d’une autre couleur. Cela peut être une source de peur, mais aussi l’occasion de créer de beaux effets visuels tels que des dégradés. Si vous avez peur que les couleurs saignent les unes dans les autres, laissez sécher chaque couleur complètement avant d’appliquer la suivante.

Le liquide de masquage est votre ami

Les aquarelles sont notoirement difficiles à contrôler, elles ont tendance à se frayer un chemin vers des parties de votre peinture ou elles ne sont pas les bienvenues. Votre meilleure défense est de masquer le liquide, ce qui bloque toutes les zones que vous ne voulez pas peindre. Laissez sécher le liquide de masquage, appliquez la peinture et laissez sécher, puis frottez le liquide de masquage pour révéler un papier totalement propre.

Ne laissez pas les erreurs vous atteindre

Donc vous avez peint la mauvaise couleur, ou la peinture a saigné d’une manière que vous n’aimiez pas, ou vous avez accidentellement peint une tache sur la page. Ne paniquez pas. Souvent, ces erreurs peuvent être corrigées ou incorporées dans un tableau.

Amusez-vous bien !

Si vous approchez l’aquarelle avec le sens de l’amusement et de l’aventure, ce sera un voyage joyeux au lieu d’un trek en montée rempli de peur. Expérimentez, appréciez et essayez d’apprendre de vos erreurs. Il n’y a qu’une seule vraie façon de devenir bon à l’aquarelle : en le faisant fréquemment ! Alors , profitez de la balade.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *